Les bases

Quelles différences entre rappel anticipé automatique et rappel anticipé à la discrétion de l’émetteur ?

Le 08 novembre 2022 par Valentine Daries

On associe souvent les produits structurés au mécanisme de rappel anticipé. Pourtant, il existe également des produits qui ne comportent pas de mécanisme de rappel, et d’autres qui peuvent être rappelés à la discrétion de l’émetteur.

🕰 Le rappel anticipé automatique

La majorité des produits structurés intègrent un mécanisme de rappel anticipé automatique - ou autocall. Le rappel anticipé permet à l’investisseur d’être remboursé automatiquement lorsqu’une condition est remplie - le plus souvent, lorsque la performance du sous-jacent est supérieure à la barrière de rappel anticipé.

Cette condition est établie par rapport à un niveau de référence, le strike, déterminé au lancement du produit. La performance est ensuite constatée aux différentes dates d’observations par rapport à ce niveau initial pour voir si la condition de rappel anticipé est remplie.

Si la condition est remplie lors d’une date d’observation, le remboursement est mécaniquement déclenché et l’investisseur récupère son capital initialement investi ainsi que le(s) coupon(s). Un remboursement anticipé qui entraînerait une perte en capital pour l'investisseur ne serait pas un mécanisme de type Autocall mais un mécanisme appelé Stop Loss.

🏦Le rappel anticipé à la discrétion de l’émetteur

Moins courant, le rappel anticipé à la discrétion de l’émetteur est peu présent pour les sous-jacents actions, mais souvent utilisé pour les produits structurés basés sur les taux d’intérêt. Ce mécanisme est peu accepté en assurance vie française, il faut plutôt privilégier comme enveloppe de souscription un compte titre ou une assurance vie luxembourgeoise.

Les observations sont des dates définies pendant lesquelles l’émetteur a le droit de rembourser ou non le produit par anticipation. Ce n’est pas le niveau du sous-jacent qui importe comme pour le rappel anticipé automatique mais le modèle mathématique propre de l’émetteur qui lui permet de savoir si le rappel lui est favorable. En effet, c'est l'évolution des taux d'intérêt - appelé aussi mouvement de la courbe des taux - depuis le lancement du produit qui va entraîner le rappel anticipé par l'émetteur.

D’un côté, les investisseurs bénéficient d'un coupon plus élevé que celui qu'ils auraient eu avec un produit non rappelable par l'émetteur. De l’autre, si les taux d’intérêt baissent, le produit sera probablement remboursé par l’émetteur qui pourra refinancer sa dette à un niveau plus faible. En effet, un produit structuré est constitué d'une partie obligataire et d’une composante optionnelle. Avec des taux en baisse, la valeur actuelle de l’obligation qui compose le produit structuré augmente, et le rappel par l’émetteur lui permet de racheter cette obligation à sa valeur nominale.

🤓 POUR CONCLURE

La majorité des produits structurés intègrent un mécanisme de rappel anticipé automatique - ou autocall. Le rappel anticipé automatique permet à l’investisseur d’être remboursé automatiquement lorsqu’une condition est remplie - le plus souvent, lorsque la performance du sous-jacent est supérieure à la barrière de rappel. Moins courant, le rappel anticipé à la discrétion de l’émetteur est peu présent pour les sous-jacents actions, mais souvent utilisé pour les produits structurés basés sur les taux d’intérêt. C'est l'évolution des taux d'intérêt - appelé aussi mouvement de la courbe des taux - depuis le lancement du produit qui va entraîner le rappel anticipé par l'émetteur.

Vous êtes investisseur professionnel ?
Créez vos produits financiers sur-mesure en ligne, simplement.